Libéralisme et politique de l’offre

Normal
0
21

false
false
false

MicrosoftInternetExplorer4

st1:*{behavior:url(#ieooui) }

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-ansi-language:#0400;
mso-fareast-language:#0400;
mso-bidi-language:#0400;}

Le libéralisme et la politique de l’offre.

Normal
0
21

false
false
false

MicrosoftInternetExplorer4

st1:*{behavior:url(#ieooui) }

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-ansi-language:#0400;
mso-fareast-language:#0400;
mso-bidi-language:#0400;}

Le décès de Margaret Thatcher le 8 avril 2013, Premier Ministre de la Grande-Bretagne de mai 1979 à novembre 1990 met en lumière le libéralisme et la politique de l’offre, qu’elle a incarnés durant ses 11 années de pouvoir. Cette même politique avait été suivie aux Etats-Unis par le Président Ronald Reagan de 1981 à 1989. Certaines idées ont été reprises en France ces 25 dernières années. Pour résumer on pourrait dire que Mme Thatcher avait pris le contre-pied de deux autres britanniques célèbres : John Maynard Keynes, économiste de la demande et du rôle de l’Etat et Lord Beveridge, père de l’Etat-Providence. Mme Thatcher, au pouvoir, s’était attachée à « défaire Keynes ». L’action de Mme Thatcher reposait sur une doctrine,  le libéralisme économique et sur une politique, la politique de l’offre. Celle-ci accorde la priorité à l’offre sur la demande pour faire fonctionner l’économie, qui est pour l’essentiel, une économie de marché dans laquelle l’Etat ne devrait pas intervenir. Il faut « libérer » les conditions de l’offre c’est-à-dire de la production dans les entreprises pour les rendre plus compétitives. C’est ainsi que la croissance économique reviendra (des entreprises plus compétitives accroîtront les exportations et freineront les importations), au lieu de chercher à relancer d’abord la demande, donc surtout la consommation, comme le préconisait Keynes. Quels sont les fondements du libéralisme économique ? Comment s’effectue l’autorégulation du marché, sans l’intervention de l’Etat ? Quelles sont les mesures d’une politique de l’offre ? C’est ce que nous allons essayer de montrer dans cet article.

Pour lire l’article en entier, cliquer ci-dessous :

Libéralisme et politique de l’offre

pour voir le schéma de l’autorégulation des marchés par la loi de l’offre et de la demande, cliquer ci-dessous :

loi offre demande et autorégulation des marchés

pour voir les schémas montrant les effets d’une baisse des impôts sur l’économie, selon les libéraux et selon les keynésiens, cliquer ci-dessous :

schémas des effets d’une baisse des impôts

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s