Pourquoi échanger ? Avantages recherchés et limites du libre-échange

Pourquoi échanger ?

Cet article fait suite à l’article du 30 décembre 2014 sur le protectionnisme, sur ce blog, intitulé :
Libre-échange ou protectionnisme ?

Deuxième partie : Le libre-échange, avantages et inconvénients

La question du libre – échange vient d’ailleurs de revenir récemment et par deux fois sur le front de l’actualité économique. D’une part avec l’accord historique, le TPP (Trans-Pacific Partnership), que viennent de conclure le 6 octobre les Etats-Unis et 11 pays d’Asie (avec le Japon mais sans la Chine) créant la plus vaste zone de commerce dans le monde à ce jour, et d’autre part avec la reprise des négociations (8 ème round de Miami du 19 au 23 octobre) entre les Etats-Unis et l’Union Européenne en vue de créer un vaste accord de libre-échange entre ces deux zones (le TAFTA, transatlantic free trade agreement ou en français TTIP, partenariat transatlantique pour le commerce et l’investissement). Si des pays ou blocs de pays cherchent à signer des accords de libre-échange entre eux, c’est à l’évidence qu’ils attendent du développement des échanges de biens et services des effets positifs sur leurs économies et la croissance.
C’est un fait indéniable, le commerce mondial a cru beaucoup plus vite que le PIB mondial depuis 1945 (années de crise exceptées). Ainsi entre 1950 et 2000, le PIB mondial a été multiplié par 7, alors que dans le même temps les exportations mondiales étaient multipliées par 22 ; de 2005 à 2013, le PIB mondial a augmenté de 2% par an, et les exportations de 3.5% (chiffres OMC), ce rythme ralentissant un peu depuis 2009 avec la crise. Ceci signifie que sur longue période les échanges de biens (et services) se sont développés plus vite que les productions locales, donc que les économies se sont internationalisées avec toutes les conséquences que ce phénomène implique sur les spécialisations et l’emploi dans ces pays. Cela signifie aussi « en creux » que les pays et leurs consommateurs s’ouvrent de plus en plus aux importations de marchandises étrangères et acceptent (peut-être poussés par les stratégies des firmes multinationales) le choix de la concurrence internationale.
Alors pourquoi échanger ? Au-delà du « penchant naturel des hommes à l’échange » souligné par Adam Smith (dès 1776) quels sont les avantages du libre-échange ? Et quelles sont les contraintes qu’il fait peser sur les pays et les firmes qui le pratiquent ? Pour répondre à ces questions, nous nous appuierons sur les apports théoriques des grands économistes.

Pour lire l’article (avec tableaux, schéma et documents) cliquer sur le titre ci-dessous :

Pourquoi échanger ? Vertus et contraintes du libre-échange

Pour voir uniquement le schéma résumant les effets positifs du libre-échange, cliquer ci-dessous :

Schéma des effets positifs du libre -échange

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s