Paradoxale inflation : néfaste et combattue dans le passé, et pourtant recherchée aujourd’hui

Le mercredi 13 décembre 2017, le compteur de ce blog a atteint 50 000 visites, contre 30 000 le 19 décembre 2016. Un grand merci aux lecteurs, qu’ils soient réguliers ou nouveaux (+ 20 000 visites en 1 an).

L’inflation fait généralement peur aux dirigeants d’un pays, surtout quand elle est très importante (hausse du niveau général des prix à 2 chiffres donc supérieure à 10%, voire à 3 chiffres, donc supérieure à 100%, cas très rare d’hyperinflation). Ce fut le cas notamment pendant la période qui a suivi les chocs pétroliers de 1973 et 1979 (taux voisin de 14 à 15% par an en France). Elle fait peur car ses conséquences peuvent se révéler dramatiques pour l’économie mais aussi parce que les politiques de lutte contre ce fléau nécessitent des mesures de freinage de l’activité et d’austérité qui ralentissent la croissance et conduisent au chômage. Cependant, pour être exact, il faut ajouter que son contraire, la déflation ou baisse du niveau général des prix est un fléau encore pire pour l’économie. Pourtant, de tous côtés (économistes, politiques, médias), on entend la même petite musique depuis plusieurs mois : l’inflation serait trop faible dans les pays occidentaux, malgré les mesures de relance, surtout monétaires, prises pour sortir de la terrible crise économique et financière des subprimes déclenchée en 2007-2008 aux USA. Ainsi, selon l’Insee (bulletin du 14 décembre 2017), la hausse des prix en France n’a été que de + 0.1 % en novembre 2017, comme en octobre. Et sur 12 mois, elle n’est que de + 1.2 %, encore loin de l’objectif de 2 % l’an fixé par la BCE. Alors, pourquoi ce paradoxe ? Et en quoi un peu d’inflation serait-elle profitable à l’économie ?

 

Note : cet article s’inscrit dans la continuité des articles sur ce blog, notamment celui du 21 décembre 2013 (« inflation, stagflation, désinflation, déflation, quand les mots deviennent des maux »).

Pour lire l’article en entier, voir les tableaux et graphiques, cliquer sur le titre ci-dessous (nécessité de cliquer à 2 reprises)

Paradoxale inflation

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s