La crise laitière depuis la suppression des quotas en 2015

Le 15 mars 2018, le compteur de ce blog affichait 55 000 pages lues. Un grand merci à tous les visiteurs et lecteurs.

Le salon de l’agriculture est l’occasion d’attirer l’attention sur les agriculteurs, leur métier, leurs conditions de vie difficiles, leurs revenus souvent faibles. En tant que producteurs, donc petits entrepreneurs, leur revenu est un bénéfice d’exploitation, il est lié aux prix des produits qu’ils vendent (directement ou indirectement) sur le marché. Or les prix des différents produits (lait et produits laitiers, viande, légumes, fruits…) varient en fonction de la loi de l’offre et de la demande et de la forme de chaque marché, et ceci de plus, dans le cadre de l’Union Européenne et de la réglementation existante ou évolutive. Ainsi depuis 2015, l’Union Européenne (UE) a supprimé les quotas laitiers. A la même époque, la crise a touché particulièrement la production laitière, mais aussi la production porcine…Dans cet article, nous nous pencherons plus précisément sur la production laitière, les raisons de la crise, ses conséquences, ses solutions.  Simple crise agricole ou crise plus profonde du modèle agricole ?

Pour lire l’article complet, cliquer (à 2 reprises) sur le titre ci-dessous :

La crise laitière depuis la suppression des quotas en 2015

Une traduction en anglais de l’essentiel de la première partie est proposée en fin d’article.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s