Pouvoir d’achat, emploi et chômage

Le 29 septembre 2018, le compteur de ce blog affichait 62 000 pages vues et 65 000 le 19 novembre. Un grand merci à tous mes lecteurs.

Pouvoir d’achat, emploi et chômage

Le pouvoir d’achat, ami ou ennemi de l’emploi ?

En ce début d’automne 2018, le pouvoir d’achat est l’objet de toutes les attentions en France, notamment celui des retraités. Le pouvoir d’achat est le revenu à prix constant ou déflaté, donc le revenu réel. Si on le représente par le rapport entre le revenu nominal (ou monétaire) et l’indice des prix, il peut croître de deux façons : si les revenus (salaires, revenus sociaux) augmentent plus vite que la hausse des prix ou encore si les prix baissent durablement à revenu constant (ou croissants). A priori le bon sens voudrait que la hausse du pouvoir d’achat soit favorable à la croissance économique et à l’économie nationale, donc aux créations d’emplois et à la baisse du chômage. Cependant, cette relation est moins vraie dans une économie ouverte sur le monde, donc soumise à la concurrence internationale, à la fois à court terme (mesure conjoncturelle), mais aussi sur longue période (évolutions structurelles).

Pour lire l’article, voir les tableaux, graphiques, schémas cliquer (à 2 reprises) sur le titre ci-dessous :

pouvoir d’achat, emploi et chômage

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s